12 juillet 2021

Le 17 juin dernier, la Société a eu l’occasion de s’entretenir avec le ministre de la Famille dans le cadre de la consultation sur les services de garde éducatifs à l’enfance, afin de discuter d’inclusion et d’égalité des chances pour les enfants ayant une déficience intellectuelle.

 

Il fut porté à notre connaissance que le gouvernement envisageait la création de groupes distincts pour les enfants à besoins particuliers au sein des services de garde éducatifs à l’enfance. Or, la Société s’oppose vivement à cette proposition, qui représenterait un recul immense pour l’inclusion sociale des enfants ayant une déficience intellectuelle. La ségrégation des enfants à besoins particuliers ne peut que venir perpétuer la marginalisation sociale et aggraver les préjugés à leur égard. La création de groupes distincts au sein des services de garde éducatifs à l’enfance porterait gravement atteinte aux droits des enfants ayant une déficience intellectuelle, dont les possibilités d’apprentissage seront mises à mal. Au contraire, l’intégration dans un milieu ordinaire leur évite de vivre dans un monde parallèle à celui des autres enfants. Elle permet le contact avec des modèles langagiers d’enfants du même âge et permet une stimulation par le savoir d’autres enfants neurotypiques.

 

« Comment peut-on accroître d’un côté la participation sociale des personnes en situation de handicap et de l’autre, ségréger dès les plus jeunes années, des enfants qui auraient tellement à apprendre à côtoyer des camarades de leur quartier, de leur voisinage. L’impact d’un service de garde stimulant pour un enfant handicapé se fera sentir sur tout son parcours scolaire et le développement de sa conscience et de sa confiance qu’il fait partie à part entière de la société dans laquelle il vit et se développe » – Anik Larose, directrice générale de la Société

 

Pour pallier les obstacles toujours présents, la Société a proposé au gouvernement plusieurs pistes de solutions, notamment l’amélioration des mesures de soutien et le financement pour les services de garde éducatifs à l’enfance qui accueillent les enfants à besoins particuliers. 

 

Pour consulter le mémoire de la Société et l’ensemble de nos recommandations