03 octobre 2017

En un peu moins d’une semaine, plus de 1 000 personnes ont écrit à leur député ainsi qu’aux membres de la Commission de la santé et des services sociaux de l’Assemblée nationale afin de leur demander d’étudier la pétition demandant un rehaussement des budgets et des services en déficience intellectuelle.

Cette mobilisation citoyenne suivait le dépôt d’une pétition le 21 septembre à l’Assemblée nationale. Plusieurs milliers de citoyennes et de citoyens avaient demandé au gouvernement de rehausser les budgets et services en déficience intellectuelle.

Forte de cette mobilisation massive des familles et des organismes du milieu, la campagne d’appui à la déficience intellectuelle continuera jusqu’aux élections provinciales de 2018.