31 Mai 2022

La Société a témoigné devant le Comité mixte spécial sur l’aide médicale à mourir de la Chambre des Communes et du Sénat le 30 mai 2022. Ce témoignage s’inscrit dans les travaux entourant la modernisation de la loi sur l’aide médicale à mourir au niveau fédéral.

Position de la Société

La Société n’est pas opposée à l’aide médicale à mourir en tant que telle, mais demande des encadrements garantissant la protection des personnes vulnérables.

Notamment, la Société est contre l’utilisation du consentement substitué pour les personnes ayant une déficience intellectuelle, ainsi que contre l’utilisation du handicap comme seul critère d’accès à l’aide médicale à mourir.

La Société a rappelé que les différents paliers de gouvernement doivent fournir des services universels, de qualité et en quantité suffisante aux personnes qui en ont besoin.

Vidéo du témoignage et de la période de questions

Vous pouvez visionner le témoignage de la Société ainsi que la période de question ci-dessous.

Avis écrit de la Société

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter l’avis écrit que la Société a déposé aux membres du Comité.

Lire le texte de la présentation de la Société